Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et les âmes du purgatoire

Sainte Thérèse de Lisieux, également appelée Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus, Docteur de l'EgliseLe 9 juin 1895, au cours de la messe de la Trinité, elle s'offre à son Amour miséricordieux. C'est un moment fort de sa vie. Dès le premier paragraphe de sa prière, elle s'est offerte aussi pour libérer les âmes qui souffrent au purgatoire.

Acte d'offrande à l'amour miséricordieux
par Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus, J.M.J.T.

Offrande de moi-même, en tant que victime de l'holocauste, à l'amour miséricordieux de Dieu.

O mon Dieu, ma Sainte Trinité ! Je désire vous aimer et vous faire aimer, travailler à la glorification de la Sainte Église, sauver les âmes sur la terre. et délivrer ceux qui souffrent au purgatoire.

Je désire accomplir parfaitement ta volonté et atteindre la place de gloire que tu as préparée pour moi dans ton royaume. En un mot, je voudrais être saint, mais je comprends mon impuissance et je vous demande, ô mon Dieu, d'être vous-même ma sainteté.

Puisque tu m'as aimé, jusqu'à me donner ton Fils unique comme Sauveur et Époux, les trésors infinis de ses mérites sont à moi ; je te les offre avec joie, en te priant de ne me regarder qu'à travers le Visage de Jésus et dans son Cœur brûlant d'Amour.

Je vous offre également tous les mérites des saints (ceux du ciel et de la terre), leurs actes d'amour et ceux des Saints Anges ; enfin, je vous offre, ô Sainte Trinité, l'amour et les mérites de la Sainte Vierge, ma Mère bien-aimée ; entre ses mains, je dépose mon offrande, la priant de vous la présenter. Son divin Fils, mon Époux bien-aimé, aux jours de sa vie mortelle, nous a dit : "Tout ce que vous demanderez au Père en mon nom vous sera accordé". Je suis donc sûr que vous écouterez mes désirs ; je sais, ô mon Dieu, que plus vous voulez donner, plus vous me faites désirer. Je sens dans mon cœur d'immenses désirs et je te demande avec confiance de venir prendre possession de mon âme. Ah, je peux communier aussi souvent que je le veux ; mais, Seigneur, n'es-tu pas tout-puissant... Reste en moi, comme dans le tabernacle, ne t'éloigne jamais de ta petite hostie.....

Je voudrais vous consoler de l'ingratitude des méchants et je vous supplie de m'enlever la liberté de vous offenser ; si par faiblesse, il m'arrivait de tomber, que votre regard divin purifie immédiatement mon âme, en consumant toutes mes imperfections, comme le feu qui transforme toutes choses en lui-même.....

Je vous remercie, mon Dieu, pour toutes les faveurs que vous m'avez accordées, et surtout pour m'avoir fait passer par le creuset de la souffrance. Je te regarderai avec joie au dernier jour, quand tu porteras le sceptre de la croix. Et puisque tu as daigné me faire partager cette précieuse croix, j'espère te ressembler au ciel et voir briller sur mon corps glorifié les plaies sacrées de ta Passion.....

Après mon exil de la terre, j'espère aller vous jouir dans la Patrie, mais je ne veux pas accumuler des mérites pour le ciel : je veux seulement travailler pour votre amour, dans le seul but de vous plaire, de consoler votre Sacré-Cœur et de sauver les âmes qui vous aiment éternellement.

Au soir de cette vie, je me présenterai devant toi les mains vides, car je ne te demande pas, Seigneur, de rendre compte de mes actes. Toutes nos justesses sont souillées à tes yeux. Je veux donc me revêtir de ta propre justice, et recevoir de ton amour la possession éternelle de toi-même. Je ne veux pas d'autre trône ni d'autre couronne que Toi, ô mon bien-aimé !

À tes yeux, le temps n'est rien, un seul jour est comme mille ans ; tu peux donc me préparer en un instant, pour me présenter à toi.....

Pour vivre dans un acte d'amour parfait, JE M'OFFRE COMME VICTIME D'HOLOCAUST À TON AMOUR MERCIEUX, te suppliant de me consumer sans cesse, en laissant déborder dans mon âme les flots de tendresse infinie que tu as enfermés en toi, et devenir ainsi un martyr de ton amour, ô mon Dieu !

Que ce martyre, après m'avoir préparé à me présenter à toi, me fasse enfin mourir et que mon âme soit jetée sans tarder dans l'étreinte éternelle de ton amour miséricordieux.....

Je veux, ô ma bien-aimée, à chaque battement de mon cœur, renouveler cette offrande un nombre infini de fois, jusqu'à ce que les ombres aient disparu et que je puisse répéter mon amour pour toi dans un éternel face à face.....

En la fête de la Très Sainte Trinité, le 9 juin de l'année de grâce 1895, MARY, FRANCISCA, TERESA DEL NIÑO JESÚS Y DE LA SANTA FAZ, reí. carm. md.
Source : Cœurs.org

Sur Sainte Thérèse de Lisieux, nous recommandons ces livres :

Nous recommandons également le site web de l Sanctuaire de Sainte Thérèse de Lisieuxà laquelle vous pouvez faire confiance - à partir de votre téléphone portable - une intention de prière, faire un don, confier un enfant à Sainte Thérèse, commander une messe o allumer une bougie. Visitez-le également ou rester à là. Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus est enterrée dans le cimetière voisin. Carmel de Lisieux. Il est possible de visite virtuelle.